Problème de santé public : focus sur l’impuissance sexuelle masculine !

Difficile de le gober. Pourtant 60% des hommes sont susceptibles de goûter à l’amer vin du problème d’impuissance sexuelle résultant d’une incapacité à obtenir ou maintenir une érection complète et suffisamment longue pour parvenir à réaliser l’acte sexuel.

Si ces symptômes doivent en effet durer plus de trois mois pour qu’on parle d’impuissance sexuelle chez l’homme, à noter qu’on peut classifier les causes en trois groupes notamment  : les causes sanitaires ( soucis de vieillesse, diabète, hypertension artérielle, mauvaise circulation sanguine, artériosclérose, excès de cholestérol conduisant au surpoids ou à l’obésité) ; les causes liées à la consommation (alcool, tabac, cube magie, médicaments antidépresseurs, bêtabloquant) ; les problèmes psychologiques (stress, anxiété, l’addiction pernicieuse aux films pornographiques, la masturbation abusive, l’angoisse de performance sexuelle, une approche compétitive et biaisée de la sexualité).

Cependant, si les traitements médicaux modernes les plus répandus restent le viagra avec ses équivalents et le cialis dont l’efficacité est plus longue, la médecine traditionnelle se taille toujours la part du lion avec un taux de guérison largement supérieur. Par ailleurs, il convient de ne plus occulter que tout en catimini ce problème de santé publique demeure la cause muette d’un taux de divorce qui ne fait que croître inexorablement. Â ce niveau, les cas constatés chez les jeunes couples qui en principe ne doivent aucunement avoir cure de ce genre d’ennui est juste ahurissant. En tout cas, les faits sont têtus et le souci d’impuissance sexuelle continue de faire des ravages au sein de la gent masculine, à en juger par moult aveux souvent anonymes ainsi que par les nombreux témoignages recueillis auprès d’agents de santé quoique sur la sellette sur cette gênante question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *