Ousmane Cissé condamné à 10 ans de réclusion : Pour vol chez le Président… AOK

!Alors qu’il était de garde au domicile du président Alpha Oumar Konaré, à Titibougou, le caporal Ousmane Cissé a trahi son serment en soustrayant frauduleusement ce qu’il était censé protéger. Coupable de vol qualifié et d’incendie volontaire, il a été condamné par la Cour d’assises en son audience du mercredi 20 mars 2024, à 10 ans de réclusion.‘’Ils étaient en train de regarder la télévision. J’ai enlevé mes chaussures. Je me suis introduit subtilement, sans me faire apercevoir par les gardes du jour. C’était entre 1 h et 3 h du matin.’’ L’auteur de ces aveux est le caporal Ousmane Cissé, en service à la résidence des Konaré à Titibougou. Les faits se sont produits en 2021. Devant la Cour, le garde Cissé a expliqué son forfait. Il a trompé la vigilance de ses collègues pour s’introduire, tard dans la nuit, dans le bâtiment, ouvert le bureau de l’intendant, le sieur Aliou Doumbia, avec une des clés de secours qu’il a volée à ce dernier lors d’une mission.«Nous étions en mission à Sélingué. Quand il est descendu pour acheter du bois de chauffe, il a pris son sac pour payer, après il a jeté son sac à l’arrière du véhicule. J’en ai profité pour prendre une clé secours de son bureau».Une fois dans le bureau de ce dernier a-t-il poursuivi, il s’est emparé d’un coffre contenant 5 millions de FCFA. Il a ensuite mis le feu au bureau. Pourquoi ? «J’en voulais à ce monsieur. Je voulais lui créer des problèmes pour qu’il perde son poste. C’est pourquoi après avoir pris l’argent, j’ai incendié le bureau». La Cour l’a condamné à 10 ans de réclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *