Sucre, lait et autres biens de large consommation : Le Front contre la Vie Chère dénonce la spéculation des prix

Dans son communiqué du mercredi 13 mars 2024, le Font populaire contre la Vie Chère déplore les spéculations actuelles des prix de denrées de première nécessité, en cette période de jeûne et met les autorités compétentes face à leurs responsabilités.
Selon ledit communiqué, le Front Populaire contre la Vie Chère dénonce le fait que la glace qui n’était qu’à 50 FCFA deux jours avant le Ramadan est cédé à 500 FCFA voire plus. Ainsi pour ne pas donner une prime à l’incivisme et à la vie chère, le Front invite les Maliens à ne pas l’acheter à un tel prix.
Le Front se félicite en revanche de l’abondance sur le marché de produits tels que les légumes et tubercules et leur prix à la portée des bourses. Il déclare déplorer la spéculation des prix du sucre, du lait en poudre et autres produits de première nécessité subventionnés par l’Etat. Mariam Koné et ses camarades invitent donc les autorités compétentes à plus de vigilance et de rigueur sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *