Politique : Quand le M5-RFP tangue !

Le Comité Stratégique du Mouvement du 5 Juin Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a annoncé ce mardi 27 février 2024 la suspension de certains de ses membres, notamment le président intérimaire, l’Imam Oumarou Diarra, du MPJ-Faso Yelen, et le président du CNID Faso-Yiriwa Ton, Me Mountaga Tall, du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie. Cette décision fait suite à une série de divergences internes et d’actions préjudiciables à l’unité du mouvement.La réunion extraordinaire du Comité Stratégique a relevé plusieurs violations graves, notamment la diffusion de messages nuisibles à l’image du mouvement sur les réseaux sociaux le 23 février 2024, ainsi que le remplacement unilatéral du Vice-président Bouba K. Traoré sans consultation préalable. Ces agissements ont été jugés préjudiciables à la cohésion et à l’esprit d’union sacrée autour des idéaux du peuple malien défendus par le M5-RFP.Dans le souci de préserver l’intégrité et l’efficacité du mouvement, le Comité Stratégique a pris la décision de suspendre Mountaga Tall et Oumarou Diarra jusqu’à nouvel ordre. Ils sont également interdits de représenter le Comité Stratégique ou de se prévaloir de leur statut de membre. Cette mesure entre en vigueur immédiatement après sa signature et sera notifiée aux personnes concernées ainsi qu’à leurs entités respectives.Cette décision qui s’ajoute à d’autres, est la preuve que rien ne va au sein du M5-RFP, mouvement ayant contribué à la chute du défunt président Ibrahim Boubacar Keita. C’est dire que les amis d’hier ne sifflent plus dans la même trompette, faisant tanguer le bateau M5-RFP qui traverse une situation confuse depuis un certain temps. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *