Mali : le nombre de personnes déplacées à la baisse, selon l’OIM

Le dernier rapport de la Matrice de Suivi des Déplacements, de décembre 2023 fait état d’une diminution de 9 pour cent des Personnes déplacées Interne au Mali, après une étude menée par l’Organisation Internationale pour les Migrations(OIM) Mali.A l’en croire, le nombre de Personnes Déplacées Interne (PDI) est, en effet, passé de 391 961 personnes en septembre 2023 à 354 739 en décembre 2023, soit une diminution de 37 222 personnes déplacées.A rappeler que des enfants âgés de 0 à 17 ans constituent la moitié des personnes déplacées avec un taux de 58%. A signaler que 86% de ces déplacements résultent des conflits armés, les tensions intercommunautaires ont 11% des causes, les inondations et autres catastrophes naturelles ont 2%.Au cours de l’année 2023, le suivi des tendances de déplacement était complexe, avec des mouvements de retour, y compris avortés, des déplacements de courte durée ont continué à être signalés dans différentes régions du pays dans un contexte marqué par l’insécurité, des combats et attaques sporadiques dans plusieurs localités, occasionnant des déplacements internes de populations civiles. Le caractère violent des conflits a provoqué d’importants déplacements de populations à l’intérieur du territoire malien et dans les communes frontalières entre le Burkina Faso et le Niger. Aussi des déplacements internes à la suite de catastrophes naturelles ont été enregistrés dans certaines localités du pays avec des conséquences de plus en plus drastiques.Par ailleurs, l’amélioration significative des conditions de sécurité dans certaines localités a permis à de nombreuses personnes déplacées internes (PDI), vivant toujours dans des conditions extrêmes à regagner leurs foyers au Centre et au Nord du pays, mais de nombreux obstacles persistent, les empêchant de trouver des solutions durables à leur déplacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *