Situation humanitaire à Ménaka : plus de 4000 nouveaux déplacés

A en croire l’International Rescue Commettee (IRC), la situation humanitaire dans la région de Ménaka devient de plus en plus inquiétant, avec plus de 4000 nouvelles personnes déplacées la semaine dernière.
Pour se mettre à labri des violences persistantes dans la région, ces personnes ont été contraintes d’abandonner leurs foyers pour chercher refuge dans les camps.
Certes la montée en puissance de nos forces de défenses et de sécurités (FDS) n’est plus à démontré ainsi bien que le retour progressive de l’administration dans les régions septentrionales du pays mais, la situation humanitaire dans certaines localités dont à Ménaka reste toujours préoccupante. Faut-il le préciser, ces déplacements résultent de la poursuite des violences dans ces localités. Selon une enquête menée par l’IRC, la région de Ménaka seule a enregistré 4 690 personnes déplacées la semaine dernière, d’où une preuve palpante de la détérioration de la situation humanitaire, toute chose qui l’IRC pousse à demander un meilleur accès à l’aide humanitaire d’urgence.
Avec cette situation humanitaire alarmante à Ménaka, les gens ont besoin de tout à commencer par les produits de première nécessité, a savoir : l’au, nourriture, médicament, abris et plein d’autres. Face à cette situation préoccupante, les humanitaires n’ont pas caché leur inquiétude pour la protection des couches vulnérables (femmes, filles et enfants) à des divers abus.
Très touché par la condition de vie déplorable des populations de la région Matias MEIR, Directeur pays de l’IRC-Mali a déclaré que : « les personnes déplacées sont confrontées à de vie difficiles, avec un accès limité à l’essentiel ; Il est primordial que nous leur fournissons une assistance immédiate ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *