Sénégal: 4,5 millions bénéficiaires d’une couverture du risque maladie à travers les mutuelles de santé (officiel)

Le gouvernement sénégalais a lancé en 2013 le programme de Couverture maladie universelle (CMU).

En 2018, l’Agence nationale pour la couverture maladie universelle (ANCMU) et l’Union nationale des mutuelles de santé communautaires (UNAMUSC) nouaient un partenariat stratégique visant à mettre des Agents de promotion des mutuelles (APM) à la disposition des organisations mutualistes. Cela a contribué à booster les adhésions aux mutuelles de santé, selon El Hadj Ndiogou Diouf, Secrétaire général du ministère du Développement communautaire, de la solidarité nationale, et de l’Equité sociale et territoriale.

« Les APM ont largement contribué au renforcement des performances de l’ANACMU, qui jusque-là sont appréciables, notamment dans le domaine de la promotion de la mutualité, avec 4.514.819 bénéficiaires d’une couverture du risque maladie à travers les mutuelles de santé », a indiqué M. Diouf, ce jeudi à Dakar, lors de la deuxième édition de la journée nationale des Agents de promotion des mutuelles  (APM) portant sur le thème: « Le rôle des APM dans la mise en œuvre du programme de Couverture Maladie Universelle ».

Poursuivant, le Secrétaire général du ministère du Développement communautaire, de la solidarité nationale, et de l’Equité sociale et territoriale a rappelé que ce recrutement de 603 prestataires composés essentiellement de jeunes sénégalais, a apporté une nouvelle dynamique dans la promotion de la mutualité, avec un renforcement des stratégies de communication, la professionnalisation des organisations mutualistes, la digitalisation des procédures de gestion de l’assurance maladie et la mise en œuvre des Bureaux CMU dans les structures sanitaires, conformément aux nouvelles orientations de l’ANACMU.

« Il me plaît de rappeler que malgré ces performances appréciables de l’ANACMU, les défis liés à la communication de proximité et au renforcement de la gouvernance de la CMU, à travers la digitalisation des procédures, demeurent des priorités pour une mise en œuvre efficace du programme CMU », a dit El Hadj Ndiogou Diouf.

De son côté, Dr Mamadou Bocar Daff, Directeur général de l’ANACMU a souligné que les Agents de promotion des mutuelles (APM) jouent un rôle essentiel dans la mobilisation des populations cibles en faveur d’une adhésion massive aux mutuelles de santé, la collecte des droits d’adhésion et de cotisation pour renforcer le financement des mutuelles de santé et la massification de celles-ci.

« Par ailleurs, ils apportent un soutien précieux dans le renforcement de la qualité de la gestion des mutuelles de santé et constituent sans aucun doute, un vivier solide de ressources humaines qualifiées sur lesquelles le programme de la CMU continue de s’appuyer pour l’atteinte de ses objectifs », a affirmé Dr Daff.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *